Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village


S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Guides des plantes comestibles et sauvages

 18/05/2015

1 Prêle

Cueilllette

pousse, mars-mai.Ells sont de deux ortes et stériles.Ils faut les récolter très tôt lorsqu'elles viennent juste de sortir de terre car elles s'imprègnes rapidemment de silice etdeviennent troop dures.

Habitat

champs, près, chemin, leux sableu, toute la France, Sisse, Belgique, toute l'Europe.

2 Fougère Aigle

Cueillette

Rhizonne, presque ute l'année/pousses, mars-mai.Il ne faut ramasser les pousses que lorsqu'ellessont très jeunes et très tendres. Elles se cassent alors facilement entre 2 doigts. Plus tard, elles deviennent ligneuse et immegeable.

Habitat

Bois, landes, champ sur terrain silicieux, toute la France, Suisse, Belgique, toute l'Europe.

3 Sapin

Cueillette

 Jeunes pousses, avril- juin.Les pousses se cueillent entre le moment où elles sortent des bourgeons au ébut du prinemps et celui où celles commence à durcir.Elles doivent être d'un vert clair et très tendres, elles se coupent alors facilement entre le poue etl'index.

Habitat

Forêt de l'étage montagnard, natif de Vosges aux Pyrénées.

4 Mélèze

Cueillette

Jeunes feuilles, avril- juin . Elles se rmassent lorsqu'elles sont d'un vrt clair et tès tendre.Elles se coupent alors facilelent entrele pouce et l'index.

Habitat

Savoie aux Alpes-Maritimes Suisse, centre de l' Europe.

 

 



5 Description de l'Epicéa 
L’épicéa est un arbre à port conique qui reste vert toute l’année et qui atteint 20–30 m de haut. Ses épines sont solitaires, anguleuses et pointues.

Habitat
L’épicéa se plaît sur les terrains humides. Il est très répandu dans toute la Finlande. Toutefois, il ne pousse pas dans la partie la plus septentrionale du pays, dans la région lapone d’Enontekiö. On procède également à la plantation d’épicéas.

Récolte
Les jeunes pousses annuelles souples vert clair sont cueillies à la main du printemps jusqu’à la mi-été avant qu’ils se durcissent en épines. On ramasse les branches à la main tout au long de l’année. La cueillette des jeunes pousses et des branches requiert l’autorisation du propriétaire foncier.

Utilisation
Les jeunes pousses annuelles sont utilisées en cuisine. Elles ont un léger goût sucré de résine de conifère. Les jeunes pousses se prêtent bien pour aromatiser une salade fraîche ou telles quelles sur une tranche de pain, dans les soupes, les hachis et les plats de gratins ainsi que pour faire des confitures, de la mélasse et des sucreries. Ces jeunes pousses décorent joliment les plats. Outre ces jeunes pousses, on peut utiliser des branches plus mûres pour préparer du thé ou la boisson traditionnelle « sima ». Il est bon de noter que l’épicéa risque de provoquer des réactions allergiques chez certains individus.

6 Pin -Pignon

On désigne par pignon, la graine à la coquille dure, qui se développe sous chaque écaille du cône du pin parasol (pin pignon). Ce cône est appelé pomme de pin ou parfois pigne. Ce n’est pas un fruit au sens strict (botanique) du terme.

De forme oblongue et de couleur ivoire, on peut le récolter pendant une très large période.

Durant la préhistoire, les graines étaient l’objet de trocs. Les Romains et les Grecs croyaient aux propriétés aphrodisiaques des graines et recommandaient de les consommer avec du miel et des amandes au coucher pour de meilleurs résultats.

Au Moyen Âge, on fait mention d’une friandise à base d’amandes, de pistaches, de pignons et de sucre. Ce « pingnole » (ou pignolat) est en fait l’ancêtre du nougat .

Les pignons peuvent être mangés tels quels. Ils sont très riches en huile (d’où leur rancissement rapide) et très nutritifs. Au goût proche de l’amande, ils sont consommés en apéritif, dans la salade ou en pâtisserie (pilés avec du miel) ou entre deux tablettes de chocolat noir, ou sur une pizza dite pizza Palermo. Cette dernière technique étant très pratiquée dans le sud-est de la France.

Les pignons et les raisins secs sont souvent utilisés en binôme pour parfumer des plats cuits en casserole, en terrine ou en tajine, pour parfumer des volailles, viandes et poissons. Ils interviennent aussi dans des recettes à base de légumes, comme les épinards à la catalane, ou des préparations telles que le pesto.

En Tunisie, les pignons du pin pignons servent à parfumer le thé.

DANGER;

Depuis quelques années sont vendus en France et en Belgique des pignons importés d’Asie (Pakistan , Chine et Corée notamment "référence à confirmer"), lesquels provoquent, chez certaines personnes les ayant consommés, un goût très amer dans la bouche réapparaissant lors de chaque prise d’aliment ou de boisson. Cette dysgueusie disparaît d’elle-même au bout d’un temps variable, pouvant aller de deux à quarante-cinq jours. D’autres symptômes y sont parfois associés. Le mécanisme biologique de cette intoxication reste incompris à ce jour, mais il semble établi que le problème soit lié à des importations de pignons non comestibles, d’espèces de pin différentes de celles habituellement utilisées dans l’alimentation humaine. L’étiquetage de ces produits ne permet malheureusement pas de les distinguer des pignons comestibles.

Attention toutefois à ne pas confondre cette dysgueusie avec l’allergie au pignon de pin, assez rare, mais en augmentation depuis quelques années, et parmi les plus violentes allergies alimentaires. Cette allergie peut engendrer un choc anaphylactique pouvant entraîner la mort.

 

7 Génévrier commun

Habitat
• Il croît un peu partout en Europe de préférence sur terrain bien ensoleillé, même pauvre, jusqu’à 2000 m. d’altitude ou il se rabougri pouvant nous offrir les formes d’un superbe bonzaï.
• On le trouve en Europe, mais aussi en Asie, en Amérique du Nord et Afrique du Nord.
• L’endroit où croissent les Genévriers est une «genévrière».

Cueillette
• Les baies peuvent être récoltées, bien mûres, donc bien noires, aux mois d’octobre et novembre. Elles seront mises à sécher dans un endroit sec et sombre. Vous pourrez en parfumer vos choucroutes, marinades…
• Le Genévrier est en voie de disparition dans certaines régions. Il est protégé en Allemagne. Seuls les fruits peuvent être récoltés.

Utilisation
• Les baies sont utilisées pour fabriquer diverses eaux de vie, genièvre, gin…
• Le bois est souple et il est considéré comme un des plus durs. On dit “qu’il peut durer plus de cent ans”.
• Certains “peaux rouges” en faisaient leurs arcs.

Phytothérapie
• Propriétés : antiseptique, apéritif, carminatif, dépuratif, diurétique, emménagogue, rubéfiant, stimulant
• Constituants : acides organique, glucide, huile essentielle, résine
• Déconseillé aux femmes enceintes et aux malades des reins. A haute dose, les fruits peuvent s’avérer irritant pour les voies urinaires.
• L’infusion (± 35 g. de baies concassées pour 1 l. d’eau bouillante, infusées 10 mn. – 3 tasses/jour) augmente les urines et sera conseillée pour soulager une cystite, prostatite, cirrhose, diabète.
• Le vin de genièvre : ± 50 g. de baies concassées à laisser macérer 15 jours (remuez de temps en temps), dans un litre de bon vin blanc. Filtrez.
• La fumigation est recommandée pour soulager du coryza

 

 

nous sommes à la recherche de ses plantes sauvages ...hi hi hi....a suivre...

 




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :