Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village


S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

préparer son jardin

 21/05/2015
Le printemps approche et la nature va se réveiller. Les journées, bien qu’encore fraîches, seront de plus en plus ensoleillées et il sera temps de préparer le jardin pour l’été.
C’est donc dès à présent qu’il faut commencer à entretenir, planter, repiquer, tailler, … afin que les fleurs, arbustes, fruits et légumes se développent pleinement pendant les beaux jours.

Au fil des mois du printemps, quelques tâches, toujours accomplies avec plaisir, seront indispensables
Au jardin


•Mars

C’est au cours du mois de mars que vont réellement commencer les travaux, même si le temps n’est pas encore au beau fixe. Profitez des premières journées ensoleillées pour débuter la préparation de votre jardin.
Commencez par désherber les plantations à la binette et retirez les feuilles mortes, qui favorisent l’humidité.
Apportez de l’engrais biologique au pied de vos massifs.
Si le temps n’est pas trop froid et humide, plantez en pleine terre les fleurs printanières, telles que les jacinthes, tulipes, crocus, iris, … ayant passé l’hiver au repos et qui ont dû commencer à fleurir à l’intérieur.

Préparer son jardin et son potager pour l’hiver
Si nécessaire, faites une dernière taille des rosiers. Toutes les plantes grimpantes, comme par exemple la glycine, peuvent être taillées aussi.
Faites une première taille de vos haies. Vous pouvez aussi commencer à planter les haies et arbustes persistants.
C’est aussi le moment de semer une nouvelle pelouse.

Comment entretenir sa pelouse?
Divisez les vivaces (seulement si elles sont devenues trop touffues. Cette division peut se faire 1 fois tous les 3 ans environ), et les bambous. Déterrez-les avec une bêche en gardant de la terre autour des racines, puis divisez la motte en deux à la main ou à la bêche. Replantez rapidement une partie à l’endroit initial et le reste ailleurs.


•Avril

Continuez à diviser vos vivaces, à biner et désherber. Poursuivez aussi les tâches commencées en mars, comme le semis d’une pelouse, le repiquage des semis faits à l’intérieur, …
Faites un apport d’engrais, particulièrement au pied des rosiers et arbustes.
Retirez les paillages d’hiver, sauf au pied des plantations les plus fragiles.
Ce sera le moment de semer les annuelles en terre : pavots et coquelicots, capucines, soucis, … et de planter les bulbes d’été comme les glaïeuls, lys et dahlias, …
Posez des tuteurs sur les plantes à grandes tiges risquant de plier au vent.
Commencez la tonte de vos pelouses, attendez ensuite 3 jours pour y apporter un complément d’engrais.
Supprimez les mauvaises herbes et leurs racines avant qu’elles ne prolifèrent et scarifiez votre gazon.
Réparez les parties endommagées en griffant le sol à nu pour ensuite y déposer un mélange de graines et de terreau, tassez et arrosez.


Comment entretenir sa pelouse?
Taillez les houx, buis, troènes, saules, cognassier du japon, …
Vous avez jusqu’à la fin du mois pour planter rhododendrons et azalées (qui fleuriront en mai) dans de la terre de bruyère bien drainée, sans enfoncer les racines, et de préférence à mi-ombre.
•Mai
Continuez les tâches commencées en avril, comme l’entretien et la tonte de la pelouse, la taille des haies et arbustes à fleurs et l’élimination des mauvaises herbes.
C’est la dernière limite pour planter les bulbes, annuelles d’été et bégonias.
Il n’y a plus de risque de gel, sortez les dernières plantes encore à l’intérieur.
Au 15 du mois, sortez et fleurissez vos pots et jardinières sur les balcons.

Les plantes en pots pour la terrasse et le jardin
Arrosez régulièrement, surtout les plantations récentes.
Préparez et plantez vos massifs de géraniums, bégonias, … pour l’été ainsi que les plantes de rocailles.
Traitez vos rosiers contre les pucerons et maladies avec de la bouillie bordelaise (mélange d'eau, de sulfate de cuivre et de chaux) et supprimez les gourmands et fleurs fanées.
Taillez les lilas, en coupant la moitié de la branche ayant fleuri.
Arrachez les bulbes et oignons de printemps déjà fleuris et fanés, étalez-les et séchez-les à l’ombre pour les stocker au sec à l’abri de la lumière jusqu'à l’automne prochain.
Si certaines fleurs de printemps, comme la pivoine et l’azalée par exemple, sont fanées, coupez-les. Taillez également les arbustes comme le forsythia.


Au potager



•Mars


Les semis et repiquage de plantations se feront encore en majorité sous abri car il faut prévoir une protection contre le gel qui peut encore sévir en mars.
Binez, éliminez les mauvaises herbes et apportez un peu d’engrais ou de compost à votre terre, tout particulièrement autour des fraisiers.
Sous abri, tout au long du mois, vous pouvez planter entre autres, aubergines, carottes longues, courgettes, poireaux, céleris, laitues, choux et tomates. Ouvrez vos châssis les beaux jours et gardez les semis légèrement humides.
Attendez la fin du mois pour planter vos poireaux en pleine terre. Rien ne presse mais vous pouvez aussi mettre en place les pommes de terre germées dans une terre enrichie de compost.
Plantez les arbustes fruitiers.
Récoltez les derniers légumes plantés en automne, poireaux, persils, …
Attention aux rats, campagnols et oiseaux qui pourraient causer des dégâts au potager.


•Avril

Vous trouverez à partir d’avril et durant tout le mois de mai de quoi faire tous les jours dans votre potager.
Binez entre les rangs pour aérer la surface et supprimez les mauvaises herbes.
Repiquez et butez les pommes de terre quand vos plants atteignent 25 à 30cm de haut

Veillez à ce que la terre reste humide ; dans ce cas pas besoin d’arrosage.
Semez laitues, choux, carottes, poireaux, courgettes, oignons et aromatiques.
Ensuite, quand les graines ont bien levé, éclaircissez vos rangs de semis de carottes, laitues, poireaux, … pour leur donner de l’espace et faciliter leur croissance.
Pour ce faire, supprimez des plants en les déterrant ; les distances varient selon les légumes. Quelques exemples : de 8 à 10 cm pour des carottes, de 10 à 12 cm pour les poireaux et les oignons et jusqu'à 25 - 30 cm pour les laitues.
Les escargots vont commencer à dévorer vos salades, jusque fin septembre … Vous pouvez étaler de la cendre sèche ou de la sciure de bois entre vos plants pour faire barrage.
Mettez vos tomates en pleine terre à la fin du mois et posez des tuteurs.


Si le temps est sec, il faudra arroser mais uniquement le matin et le soir, pas durant les heures les plus chaudes de la journée.
Vous pouvez désormais retirer les protections d’hiver, paillage et voile.
Il y aura sûrement déjà quelques récoltes à faire, laitues, carottes, … que vous avez semées en automne.

Voir : Préparer son jardin et son potager pour l’hiver
Semez sur les parcelles qui se libèrent les légumes à récolter en automne, haricots, courgettes et concombres.
Posez des tuteurs sur vos arbustes fruitiers.



•Mai


Dès le 15 mai, vous serez normalement à l’abri des gelées matinales.
Poursuivez les travaux entrepris en avril :
continuez vos travaux de semis, repiquage et éclaircissement pour vos pommes de terre, carottes, laitues, poireaux, …
Binez régulièrement les rangs pour aérer, cela facilite l’assimilation de l’eau et des nutriments tout en supprimant les mauvaises herbes.
Finissez de planter vos tomates. Vous pouvez placer des feuilles d’ortie dans le trou lors de la plantation. Cela apporte de l’engrais et c’est un moyen biologique de lutter contre les maladies.
Traitez-les, feuillages uniquement, à la bouillie bordelaise.
Remuez le compost.


Les mois de septembre à novembre vont vous permettre de préparer votre jardin pour l’hiver. Cela peut sembler tôt dans la saison, mais c’est la période de l’année où le jardin commencera à se mettre au repos. Les températures seront déjà plus basses, surtout sous nos latitudes, et les premières gelées feront vite leurs apparitions.

L’automne est aussi la meilleure période de l’année pour les plantations.
Le jardin


•Septembre
Récoltez les graines des annuelles à mettre au sec pour le printemps prochain. Étalez les graines et faites-les sécher avant de les mettre dans un bocal hermétique à l’abri de la lumière, sans oublier de les identifier à l’aide d’étiquettes.
Arrachez les mauvaises herbes, y compris les racines, manuellement et à la binette pour éviter les désherbants chimiques.
Supprimez les fleurs fanées dans vos allées et massifs. Pour les plantes en pots ou bacs, un apport d’engrais sera sûrement nécessaire.
Jusqu’à la mi-septembre maximum, vous pouvez encore semer et réparer votre gazon.
Taillez vos haies une dernière fois, attendez la fin de la floraison pour les haies fleuries.
Si vous voulez faire des boutures de rosiers et de conifères, c’est le moment


•Octobre
Vous pouvez planter vos bulbes printaniers et les vivaces qui fleuriront au printemps : tulipes, jacinthes, crocus, iris, perce-neige, narcisses et jonquilles, … entre autres.
Déterrez les bulbes d’été (dahlias, glaïeuls, bégonias), laissez-les sécher, puis entreposez-les à l’abri de la lumière et du gel.
Faites une dernière tonte de votre gazon.
Vous pouvez planter des conifères, des arbustes à feuillage persistant, des pivoines arbustives ainsi que des plantations qui apprécient la terre de bruyère comme l’azalée.
Vous pouvez commencer à planter des rosiers (jusqu’à fin mars)
Videz les pots et jardinières inutilisés au fur et à mesure de la défloraison et nettoyez-les avec un peu de javel et d’eau pour éliminer les maladies.
Si vous ne les rentrez pas, rassemblez les pots et isolez-les du sol (sur une palette ou une planche posée sur des briques), disposez de la paille au pied des bacs et un voile d’hivernage sur le feuillage.
Les plantes en pots pour la terrasse et le jardin
(En février - mars, vous pouvez déjà planter vos bulbes pour la saison prochaine.)
Coupez les branches mortes de vos arbres et élaguez si nécessaire.

Des fleurs pour Noël :

Début octobre, dans des pots résistant au froid, plantez des narcisses "jonquilles", des tulipes hâtives, jacinthes, crocus,… qui resteront à l’extérieur environ 2 mois. Ensuite, rentrez-les, ils fleuriront à l’intérieur au bord d’une fenêtre, avec un arrosage régulier.


•Novembre


Les derniers travaux de jardinage se feront en novembre. Après ceux-ci, votre jardin pourra passer l’hiver sereinement :
Rentrer vos pots et balconnières (avant les premières grosses gelées sous peine de les voir éclater sous l’effet du gel).
Il n’est plus nécessaire de tondre la pelouse, mais il faut ramasser régulièrement les feuilles mortes et idéalement les mettre au compost.
Scarifiez votre gazon et si besoin vous pouvez nourrir la terre d’une fine couche de terreau.
Nettoyez et rangez votre tondeuse.
Taillez vos rosiers et traitez ceux qui portent des taches noires à la bouillie bordelaise. Taillez aussi vos arbres et arbustes.
Plantez aussi les pensées, primevères, mais aussi plantes de bruyères et arbustes persistants.
L’automne est bien là, protégez vos plantes les plus fragiles à l’aide d’un paillis.




Le potager


C’est le moment des principales et dernières récoltes de fruits et légumes, … mais aussi de planter poireaux et radis.

Le temps également de préparer le potager à passer l’hiver dans de bonnes conditions pour de futures bonnes récoltes.
•Septembre
Éliminez les mauvaises herbes dans vos rangs de légumes et espacez les arrosages.
Vous pouvez semer : oignons, oseille, poireaux, radis et épinards.
Plantez aussi vos fraises.
Récoltez les pommes de terre restantes et la rhubarbe.
N’arrosez plus vos plants de tomates et supprimez les feuilles leur faisant de l’ombre.
C’est la dernière limite pour planter du persil.
Veillez à ce que vos potirons ne soient pas trop en contact avec l’humidité (posez-les, au besoin, sur des morceaux de pots en terre cuite).


Octobre

Il est temps de récolter le reste de vos fruits et légumes (courgettes, carottes, navets, choux fleurs, betteraves, pommes et poires,…), mais aussi les herbes aromatiques et les potirons avant les gelées.
Pour conserver vos légumes et éviter qu’ils ne pourrissent, faites vos récoltes et cueillettes le matin et attendez que la récolte sèche à l’air libre avant de les entreposer bien au sec.
Si vos plants de tomates n’ont plus de fruits, arrachez-les et détruisez-les pour éviter les maladies.
Vous pouvez semer les radis sous un châssis, mais aussi épinards, laitues d’hiver et chicorées (chicons).
Sur les parcelles vides, il est aussi temps de répandre fumier et compost et de les aérer en bêchant.
Plantez les framboisiers et taillez les groseilliers.


Buttez vos poireaux :
1 - Quand les poireaux sont repiqués, ils le sont dans une rigole de 10 à 15 cm, pour faciliter l’arrosage.
2 – Ensuite, fin octobre, rabattez la butte de terre sur les poireaux : ils donneront plus de blanc.



•Novembre


Plantez vos futurs arbres et arbustes fruitiers (possible tout au long de l’hiver) ainsi que l’ail et les oignons.
Dès que les toutes les feuilles sont tombées de vos arbres et arbustes fruitiers (à pépins et noyaux), taillez-les et traitez-les à la bouillie bordelaise. Bouturez aussi framboisiers et groseilliers.
Récoltez les châtaignes, la mâche ainsi que l’oseille, les dernières carottes, betteraves et poireaux.
Nettoyez la terre des fruits et légumes restants, bêchez le potager avant les gelées et ajoutez fumier et compost.

Le jardin potager



Paillage d’hiver


Au jardin ou dans le potager, le paillage se pratique toute l’année. En été, il aura entre autre pour but de limiter l’évaporation d’eau et la pousse des mauvaises herbes. En automne, il a aussi plusieurs avantages :
Il protégera les plantes et racines des fortes gelées.
En se décomposant, il va nourrir le sol et évitera que la terre ne se tasse sous l’effet de la pluie.

Avant de poser le paillage, ameublissez le sol et désherbez.
Conservez les feuilles mortes, vos déchets de tailles et tontes : passez le bois au broyeur à végétaux. Pour les déchets de tontes, laissez-les reposer et sécher quelques jours avant de les poser (riches en azote, ils brûleraient les jeunes plants). Posez une couche d’environ 5 à 7 cm de paillis et arrosez.
Ne paillez pas un sol déjà gelé, cela aurait l’effet inverse, c’est-à-dire que le paillis garderait le sol froid. N’oubliez pas de retirer le paillage d’hiver au printemps.
Vous trouverez aussi en magasin de nombreux matériaux de paillage organique prêts à l’emploi : paille coupée, écorces,… mais également des films (plastique ou toile) et de nombreux minéraux. Ces derniers enrichiront le sol mais ne le protègeront pas de manière efficace pendant longtemps.

Mobilier et outillage

Certains de vos équipements, tels que le mobilier, les pots et jardinières ainsi que l’outillage redoutent eux aussi la saison hivernale. Ils auront besoin d’un minimum d’entretien et d’un entreposage à l’abri pour la saison froide.
Nettoyez-les et entreposez-les au sec.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :