Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village


S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Douceur des maux melanccolique

 01/12/2015
C'est drôle....
Je suis attirée par les gens un peu cassés,désenchanter...

les comme moi, les tout-brisés à l'intérieur mais qui font comme si ça allait.
Je les aime bien ces désenchantés,
ces 
"je serai jamais cassé parce que...",
ces cœurs fracassés.

Je les trouve beaux, ils sont abîmés de partout mais ils sont magnifiques. Ils te racontent leur histoire sans parler, d'un simple regard et l'univers change de couleur.
Ils sont différents, un peu étranges, les gens ont peur d'eux et ils ont peur... des gens.

Ils craignent la foule et puis la solitude, ils savent pas trop ce qu'ils veulent mais ils savent ce qu'ils veulent pas ou plus et puis c'est comme ça, et puis c'est tout.

Puis ils veulent qu'on leur foute la paix, parce que de toute façon on comprendrait pas et ils sont un peu désaxés mais c'est pas grave, ils aiment bien comme ça, c'est pas grave disent ils, ils sont un peu tristes tout le temps mais c'est pas grave. Et ils ont peur un peu aussi, de la vie et d'aimer parce que putain, ils ont déjà souffert et que ça fait mal de devoir réapprendre à vivre quand on est malheureux. 

Ils veulent plus de tout ça, ils veulent plus de bruits, juste de la musique pour calmer les pensées dans leur tête, de tout ce bordel.
Puis personne le voit mais ils ont mal , ils sentent leur coeur battre un peu trop fort chaque fois dans leur poitrine, e
t putain ça brûle.
Mais tu peux pas comprendre toi, non parce que toi, ça va ta vie. T'es un peu triste des fois mais ça passe parce que dans l'ensemble, t'es plutôt content d'être vivant et tu te dis que mourir, là maintenant, c'est pas le bon moment.

Mais eux ils s'en foutent de ça, ils sont même plus à ça près, et la mort elle peut bien venir tout de suite, ils te regarderont avec leur même air blasé et ils se foutront de toi parce qu'ils ont gagné, parce que c'est eux qui partent d'abord. 
Tu vois, c'est pour ça que je les aime un peu, ils ont pas le sens des priorités, puis ils s'en foutent bien de partir de toute façon, ça changerai quoi ?
Alors oui, ils sont bourrés de tristesse, ils se shootent à la mélancolie mais regarde-les, ils ont des yeux magnifiques.
Ecoute-les parler, quand ils sont seuls devant leur miroir.

Tu verras...



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :