Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village


S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

NOTRE ENGAGEMENT COMME FAMILLE D'ACCUEILLANTE

 23/02/2016

Petite, j'ai été très impressionnée par des lectures comme "Sans famille", "En famille" ou bien la vie en orphelinat et en familles d'accueil…
J'ai commencé à rêver de devenir la maman d'enfants qui n'en auraient plus… 


Plus tard, avec ma future épouse, nous avons pensé à fonder une famille mais les procédures de fiv sont dans des pays étranger , contréniant et couteux physiquement,  psychologie et financièrement ...
je vous passe le passage de la coparentalitée avec un autres couples de garçons ...
il nous est accorder le droit à  l'adoption, mais nous avons constaté qu'il y avait plus de parents en demande d'enfants ...
surtout des bébés blancs en bonne santé ! ...Nous avons croisés des parcours très douloureux de future parent adoptant qui on une vie de souffrance et onereuse pour des enfants venant d'autres pays ...que d'enfants en demande de parents… 


Par contre, il manque cruellement de familles d'accueils… Sans doute, ce statut plus précaire dans le temps, sans possession de l'enfant qui ne prend pas votre nom, effraie-t-il le cœur de parents potentiels… C'est humain mais nos enfants ne sont pas nos enfants (rappelez-vous Khalil Gibran). 

Quel bonheur que de se lier , de créer la relation sans posséder, sans obligation, cela a une autre valeur que le lien du sang.
Quelle richesse aussi que de rencontrer des personnes d'origine, très différentes.
  Il y a 2 ans, nous voulions nous investir auprès de jeunes, mais nous n’avions pas d’idées précises... Nous avons vu une petite annonce dans le journal et nous avons téléphoné pour avoir des renseignements. Nous avons ensuite rencontré les professionnels de l' UEHDR PJJ qui nous ont précisé la mission et nous ont préparés et soutenus dans la démarche. 
 2 ans plus tard, les éducateurs du service sont toujours aussi présents et nous apportent tout le soutien dont nous pouvons avoir besoin.
c'est un travail d'équipe...l' UEHDR La PJJ confie des mineurs placés sous mandat judiciaire. Les suivis du placement diversifié et des services d'aide extérieur y compris sont necessaire... 
comme une pause constructive où l'on prend le temps d'un recul, d'un bilan qu'on a  l'occasion de faire ou de recevoir quand on exerce le métier effréné d accueillant familliale ! 


C'est encourageant, c'est rassurant… Après une sélection assez rapide, basée sur des critères de generosité et d'esprit plutôt que d'espace ou d'argent, nous avons accueillis plusieurs ados diversifié tous aussi charments les uns / unes que les autres  ...ayant eu des  parcours plus ou moins compliqués et Particulièrement adapté pour des adolescents ayant besoin d’un cadre autre que collectif, ceux-ci partagent, le temps de leur placement, le quotidien de la famille tout en poursuivant leur scolarité ou leur formation.

 Ensuite , ce fut l'arrivée des jeunes cumulent des difficultés scolaires, familiales, de santé ou d'insertion. C'est pourquoi devenir accueillant familial n'est pas un engagement que l'on prend à la légère. Cela nécessite des capacités d'écoute, une ouverture d'esprit et une souplesse dans le fonctionnement familial ... La justice des mineurs concerne les mineurs en danger (dans le cadre de la justice civile au titre de l’article 375 du code civil) ainsi que les mineurs ayant commis des actes de délinquance (dans le cadre de la justice pénale, au titre de l’ordonnance du 2 février 1945 relative à l’enfance délinquante).
Dans ces deux domaines, c’est le juge des enfants qui est compétent pour prendre la décision judiciaire.  
mais notre quotidien se passe très bien ! Pour les tâches quotidiennes, par exemple, tout le monde met la main à la pâte. Les jeunes mettent la table, débarrassent et rangent leur chambre. Pas toujours sans réticences, mais quel adulte n’a jamais rencontré ce genre de problèmes avec des adolescents ? Pour le reste, chacun a sa vie sociale, dans le respect des uns et des autres. Toute notre famille est très compréhensive par rapport à la situation des mineurs que nous accueillons et les rapports avec notre voisinage sont excellents ce qui est tout aussi enrichissant Le jeune mineur confié à une famille d’accueil est, en parallèle, suivi par un éducateur de la Protection judiciaire de la Jeunesse. Celui-ci l’accompagne dans la réalisation de son projet individuel d’insertion, s’assure de son bien-être physique et moral et maintient les liens avec la famille d’origine. ...

Je voudrais remercier ma propre famille et mes amis de nous avoir accueillis en tant que famille d'accueillante ce qui a pas été évidant au départ ...
Enfin
je voudrais écrire à ma fille combien je l'aime, l'admire, de trouver sont équilibre souriant, dans les circonstances de vie qui est la sienne  !
Ce que nous pensons qui  fonctionne c'est que nous les accueillons de façon sincère. Tout le monde a droit à sa chance. En leur faisant partager notre quotidien, nous essayons de leur montrer qu’il existe autre chose ; que l’on peut vivre ensemble, dans le respect de certaines règles
dans un cadre sécurisant et protecteur, un temps pour tous juste un trait-d union .
 







 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :