Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village


S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

comment choisir le bon sac à main

 16/09/2011
Que celles qui ont au moins 5 sacs à main dans leur placard lèvent la main ! Que celles qui les utilisent tous sans exception et régulièrement gardent la main levée !
Si tu as encore le bras en l’air soit tu exagères, soit t’es une vraie sacaddict !

Que l’on soit la femme d’un seul sac ou d’une multitude, nous rêvons toutes de trouver un jour le sac idéal, un passe-partout, un vrai, un solide, qui va avec tout, un inséparable qui fera habillé au boulot ou pour sortir et décontracté pour les weekends. Le sac de rêve qui évitera de faire tâche en dîner d’affaires ou trop classe pour les sorties vide-greniers.
Impossible ? Pas du tout !
Que doit avoir ce si fabuleux sac pour devenir l’élu ? Quels sont les détails à vérifier pour qu’il dure ? Voici la liste des 7 détails à checker pour choisir THE sac.

La bonne taille

Nous ne sommes pas toutes égales face à un sac à main, il y a celles qui se contentent de prendre leurs clés, un portefeuille et un téléphone, et celles qui emportent presque toute leur maison.
Alors au moment de choisir son sac il faut tenir compte de ce qu’on a vraiment l’intention de mettre dedans.

Une fois le bilan du contenu du sac à main fait cela devient plus simple de connaître la bonne bonne taille. Cela peut sembler idiot mais la bonne de taille de ton sac sera ni trop grand, ni trop petit… juste ce qu’il faut pour mettre toutes tes affaires dedans.

La théorie annonce que la taille idéale tourne autour d’un format de feuille A4. Plus petit il faudrait alors plier tous les docs à emporter en réunion ou autre et plus grand c’est le célèbre piège du sac foure-tout qui finit par peser 8kg.

Moi je dis stop aux théories. Si le contenu de ton sac est mini alors prend un petit sac et ajoute juste un sac shopping pliant pour te dépanner le cas échéant.
Si le contenu de ton sac est maxi, alors prends une bonne taille type messenger bag ou besace mais avec des poches pour éviter le maxi sac trop lourd et fouilli.

Anses ou bandoulières

Une fois que tu as trouvé Ta bonne taille de sac à main, il faut opter pour des petites anses ou de grandes bandoulières, aïe quel dilemne !

Si les petites anses sont souvent plus jolies, elles sont aussi souvent trop petites pour porter le sac à l’épaule, elles ne laissent pas les mains libres et sont le choix préféré des pickpockets.
Les bandoulières c’est parfait pour un look urbain ou actif, pas pour sortir en boîte de nuit ou diners habillés (en cherchant on en trouve). Le soucis : trouver une lannière assez grande pour faire le tour de notre corps et assurer un joli tombé sur la taille ou les hanches plutôt qu’un sac “remonte sain”.

Une fois que tu as choisis ton camps (anse jolie ou bandoulière secure et pratique) reste à vérifier que les attaches soient solidement fixées et pas juste collées ou cousues à la va-vite.

L’astuce : il existe des sacs à mains qui possèdent à la fois des anses et une grande bandoulière, ce qui permet de porter le sac comme il nous chante selon que l’on soit dans le métro ou dans les couloirs du bureau.

La matière

Un sac agréable, joli et pratique se doit d’être ni trop souple ni trop rigide.
Trop souple il n’aura aucune tenue, sera vite informe, risque de ne pas bien protéger les papiers et courriers glissés dedans.
Trop rigide sa ligne sera agressive et risque de faire mal ou simplement de nous griffer ou piquer nos hanches, il sera impossible de le glisser dans une valise ou sous le siège d’une voiture…
Le choix optimal se trouve dans un juste équilibre parfois plus facile à dire qu’à dénicher.
Bien sûr il y a le choix du cuir, attention du vrai cuir de bonne qualité et pas du simili, seulement ce n’est pas à la portée de tous les budgets.
Les sacs en cuir bon marché ont fleuri dans les rayons ces dernières années mais souvent la qualité n’est pas là. Le risque de vouloir se payer un sac en cuir pas trop cher est alors de tomber sur une peau trop fine et la voir se râper ou se déchirer.
On oublie les sacs en fourrure qui se désagrègent petit à petit, le velours qui se rape trop vite et le plastique qui se fissure ou s’emmiette.
Hors cuir mieux vaut donc se tourner vers une bonne toile bien solide et traitée pour résister à l’eau.

Le choix de la couleur

Fan du color block tu veux porter un sac jaune pétant avec ton manteau bleu pétrole, pourquoi pas si tu penses que cela peut aller avec ta garde-robe, mais tu risques d’avoir besoin d’un nouveau sac dès la prochaine saison.

L’idéal : choisir une couleur passe partout comme le noir, le marine, le marron ou encore le bordeaux qui ira avec tout ou presque. Il t’assure d’avoir toujours un sac prêt qui se fond dans ta tenue si tu n’as pas le temps de choisir et pas envie de te prendre la tête.
Craquer sur une couleur coup de coeur qui domine dans ton dressing, ou bien un sac multicolore plus fun et facile à assortir.

Une base solide

On y pense pas souvent et pourtant un sac qui dure et protège bien son contenu c’est surtout celui qui a un fond solide.
Les sacs cloûtés sont bien pratiques pour le côté protecteur, les clous prennent les chocs mais pas le cuir ou la toile.
Pour le fond du sac on peut opter pour un fond avec des petits plots, sorte de mini-pied sur lequel le sac repose lorsqu’on le pose, c’est rare mais stable. Ça évite les mauvaises surprises du chewing gum collé sur le sac alors qu’on l’avait posé au sol le temps d’un café.
Enfin, de nombreux créateurs ajoutent carrément un fond rigide à leur sac, il est parfois détachable et parfois caché sous la doublure.

Astuce : Pas de fond rigide ! Garde un foulard dans ton sac, il servira d’air bag en cas de choc entre l’écran de ton portable, tes clès, le sol…

Un peu d’organisation

De vraies séparations c’est le truc qui sépare un sac pratique du chaos !
Ne te fies pas aux sacs avec séparations cousues dans la doublure. Ça finit souvent par bailler, ne plus rien séparer on y jette tout et retrouve plus rien.
Pour s’y retrouver dans un sac il faut qu’il ait des séparations bien faites, en cuir ou au moins bien tendues, solides, pas là pour décorer. Epaisseur du tissus et emplacement des coutures (petit point au milieu ou grosses couture sur le côté) seront des indices précieux pour faire ton choix.

Si en plus le sac possède des poches zippées dont rien ne peut s’échapper et où tu peux mettre de petits objets, une pochette assez grande pour y glisser ton portable et une attache interne type mousqueton où laisser tes clés c’est le jackpot !

Astuce : glisse dans ton sac une pochette dans laquelle tu laisses selon tes besoins tes papiers important, un kit maquillage ou encore ton essentiel à garder si tu changes de sac.

Une fermeture efficace

Pas bien réveillée, en retard on attrape son sac rapidement… pris dans la lanière il a la tête en bas, et son contenu se vide sur le sol… argh!
On croit être en sécurité avec son sac et voilà que dans le métro on prend littéralement la main dans le sac un jeune homme qui tient notre porte monnaie dans sa main !

Si une des ces deux histoires vécues t’est arrivée au moins une fois, alors tu comprends l’intérêt d’avoir un sac à main avec une vraie fermeture.

Pour le look les boutons pressions et autre accroches à noeuds ou liens sont bien sympas mais pas du tout efficace. La seule chose qui fonctionne vraiment c’est la fermeture éclair.

Vérifie bien que l’ouverture du zip une fois le sac fermé se trouve devant et pas dans ton dos, que celle-ci est solide et que la couture ne se défait pas facilement et te voilà prête à affronter les réveils difficiles, la foule même mouvementée l’esprit tranquille.


A quoi ressemble ton sac idéal ?






 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :