Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 3 073 172
Nombre de commentaires : 1 710
Nombre d'articles : 1 549
Dernière màj le 18/01/2018
Blog créé le 06/12/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

La plus magique des forêts de Bretagne,

 14/03/2012
Dans le Val sans retour, au coeur de la forêt de Paimpont, non loin de Tréhorenteuc, Morgane la fée, soeur du Roi Arthur, enfermait ses amants infidèles.
Les chevaliers qu'elle avait honorés de ses faveurs étaient condamnés à errer sans cesse dans de très beau vallon. Seuls ceux qui lui étaient restés fidèles pouvaient sortir. Les autres, ensorcelés, étaient incapables de retrouver la sortie. Et s'ils la trouvaient, leur barrait alors la route un géant, qui les obligeait à rebrousser chemin.
C'est Lancelot, le preux chevalier qui mit fin à ce sortilège.


C’est l’artiste François Davin qui créa l'arbre d'or sur le thème de la beauté et du respect des landes et de la forêt, à la demande de l’association de sauvegarde du Val sans retour suite a l’incendie de 1990 qui ravagea encore une fois les landes autour de Tréhorenteuc.
C’est un châtaignier de belle envergure recouvert de feuilles d’or, il est installé au bout de la digue du Miroir aux fées depuis Août 1991. 


On y trouve également le miroir aux fées. la légende dit que les fées, par les nuits de pleine lune, viennent y cacher leurs bijoux. Mais, prenez garde ! Quiconque voudra leur voler une de leurs pierres, se retrouvera piégé sous les eaux et aura le devoir de ranger éternellement leurs pierres ! 



Le miroir aux fées est un lac bordé d'une forêt si intense que le vent n y passe jamais, les fées y lisaient leur avenir en y jetant un grain de blé.
Elles sortaient la nuit, le jour, elles étaient invisibles. Sept fées vivaient dans ce lac, situé au val sans retour...


La forêt de Paimpont, ou forêt de Brocéliande abrite toutes sortes d'histoires largement reprises dans les contes. Mon enfance a été bercée par les légendes arthuriennes, qui n'a jamais entendu parler de Merlin l'enchanteur ? Connu de tous, petits et grands, peut être aussi grâce à Walt Disney. Son histoire est issue de légendes bretonnes mais le nom des personnages et les circonstances de leur vie (jeunesse, hauts faits, mort) varient d’une époque à l’autre, d’un pays à l’autre. Il existe cependant une unité de lieu : le royaume mythique de Bretagne (Angleterre, Pays de Galles et Bretagne continentale), et une approximation de l’époque : le VIe siècle, soit après la chute de l’empire romain d’Occident, à l’époque des grandes invasions. Il ne s’agit donc pas de personnages médiévaux, même si leur popularité en France a été portée par des écrivains du Moyen Âge.Au nord de la forêt se trouve le tombeau de Merlin. Ce monument est le vestige d'une allée couverte néolithique qui a été détruite en 1894, suite à des fouilles et dont il ne reste aujourd'hui plus que deux dalles de schiste rouge, perpendiculaires, adossées à un vieux houx. De nos jours, de nombreuses personnes vouent un culte à ce monument en y déposant un mot adressé à Merlin (en général un souhait qu'on désire qu'il exauce) ou un objet.
Selon la légende, après l'avoir séduit Viviane emprisonna Merlin dans une prison invisible, puis l'enferma dans un tombeau : Merlin s'étant allongé dans une fosse, la fée fit rabattre sur lui deux énormes pierres.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :