Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 3 075 471
Nombre de commentaires : 1 710
Nombre d'articles : 1 549
Dernière màj le 18/01/2018
Blog créé le 06/12/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

QUE FAIRE en Automne

 15/11/2013
A l’automne on sent déjà que la Nature s’apprête à faire une pause. Pour autant, il ne s’agit pas de laisser son jardin livré à lui-même, bien au contraire ! Alors que les températures baissent et que les jours raccourcissent, il est essentiel de faire le point sur la période estivale venant de s’achever.
 Il est surtout important de préparer correctement l’hiver qui arrivera bien .

Un jardin plein de ressources

L’entretien du jardin en automne est indispensable pour le prémunir des ravages que peut causer la saison froide.

S’occuper des sols

Une pelouse nue, de jolis parterres de fleurs, un verger, un potager… quelles que soient les richesses contenues dans votre jardin, il est primordial, en octobre, de prêter une attention particulière aux sols.

Ainsi, la première des choses à faire c’est d’aérer les sols. Pour ce faire, équipez-vous d’un aérateur mécanique pour la pelouse, ou mieux, louez-le ! Il faut le passer lorsque la pelouse est légèrement humide.

Vous pourrez ensuite procéder au terreautage, qui consiste à épandre du terreau ou du compost directement sur la pelouse, afin d’apporter les éléments organiques nécessaires. Si vous n’avez pas de compost, fertilisez le gazon avec des engrais naturels pour le renforcer. Tondez votre gazon mais pas trop court, afin qu’il soit assez fort pour affronter l’hiver.

Nettoyez les parcelles du potager en enlevant les mauvaises herbes. Labourez celles qui ont été laissées vides et incorporez-y du compost.

Ramassez toutes les feuilles mortes et mettez-les au compost, en vérifiant bien qu’elles ne sont pas malades.



Le potager est plutôt généreux en automne.

Vous pourrez récolter : brocolis, choux de bruxelles, choux fleurs et pommé, carottes, céleri-raves, courgettes, épinards, laitues, poireaux, navets, scaroles, chicorées et les stars de l’automne : les courges, comme le potiron !

Les légumes à semer et à planter.

Les semis à réaliser  : chou pommé de printemps, cresson, épinard d’hiver, laitue de printemps et d’hiver, mâche, pois et fèves.

Plantez des choux fleurs


Il faut semer le choux-fleur dés octobre. Semez en godets, en sillons ou sous-abri  à 1cm de profondeur. Plantez tous les 10 cm. Cueillette à prévoir dès l’été de mai à juin. Ils pourront être repiqués au printemps.
 
Il faut protéger les choux-fleurs sans les chauffer jusqu’à la prochaine saison.
 
Plantez l’Ail d’automne

L’ail d’automne présente la particularité de pouvoir germer dès le mois de novembre pour le récolter de juin à octobre. On peut donc le planter dès maintenant en pleine terre dans un sol bien drainé. L’ail d’automne est un des légumes les plus simples à cultiver.  Il faut planter dans une parcelle où n’ont pas été plantés l’année précédente d’ail, oignon, échalote, poireau. L’ail se plait dans tous les sols, à condition qu’ils soient aérés et non sableux et qu’ils n’aient pas reçu de fumure fraîche. Casser les bulbes en petites gousses, et ôter le plus gros des pelures sèches. Enfoncez les gousses à 2cm espacées de 20cm de tous les côtés, la partie plate vers le bas.
 
Plantez des Fèves

Pour les récolter d’avril à juin, semez des variétés rustiques.
Préparez le sol en effectuant un labour profond d’une vingtaine de cm. Griffez pour niveler le sol puis tendez un cordeau. Le long de ce cordeau, tracez, avec le manche du râteau, un sillon profond d’environ 5 cm. Si la terre est sèche, mouillez le fond. S’il y a plusieurs rangs, espacez-les de 30 à 40 cm. Déposez vos graines au fond des sillons en les espaçant de 15cm, puis recouvrez les avec la terre. Arrosez et maintenez le sol humide jusqu’à germination. Binez souvent la terre pour qu’elle reste propre. Protégez les jeunes plants du froid en les mettant sous cloche.

 
Plantez des Petits Pois

On peut planter des pois ou au début du printemps (climat à hiver froid), à l’‘automne (climat doux) ou bien à la fin de l’hiver. Les pois se récolteront de mai à juin.
Enterrez les graines de 6 à 8 cm dans des sillons de 15 cm de largeur puis tassez un peu la terre. Utilisez une terre  fine préalablement arrosée pour que les graines adhèrent bien. Recouvrez les semis avec de la terre si le terrain est plutôt sableux. Sinon, utilisez un mélange à parts égales de terre et de sable, ou de terreau et de sable. Les pois poussent vite et ont souvent besoin d’un tuteur quand ils atteignent plusieurs centimètres. Arrachez les jeunes plants au fur et à mesure de leur croissance. Dressez un filet sur vos plants pour les protéger des oiseaux.

 

Arrosez en pluie fine. Gardez le sol toujours humide en surface jusqu’à la levée des graines. Accélérez la levée des plants en recouvrant le semis d’un voile d’hivernage qui fera gagner quelques degrés.
Association de plantes: évitez de planter des pois à côté  de l’ail, de  l’oignon,ou de l’échalote

 

Sont également à semer en pépinière les feuilles de chênes et les radis de 18 jours.

Semez également des plantes aromatiques comme le cerfeuil, le persil, l’aneth, la ciboulette, l’estragon et l’oseille. Si vous en aviez semé, n’attendez pas pour repiquer les oignons blancs.
C’est le moment pour semer asperges, ail violet et ail blanc, échalote grise et oignon rouge.



Le verger foisonne moins en automne qu’en pleine période estivale, pourtant, vous pouvez récolter quelques bons fruits comme les coings, les pommes et poires d’automne, les amandes, les châtaignes, les noix…

Les arbres fruitiers réclament une attention particulière. Enlevez tous les fruits gâtés des arbres. Cueillez les fruits sains avant qu’ils ne tombent à terre et rentrez les à l’abri pour les laisser mûrir. Elaguez les arbres qui ont des fruits à noyaux avec des outils bien propres pour ne pas risquer de propager une quelconque maladie.
Traitez préventivement les fruitiers des maladies en pulvérisant de la bouillie bordelaise à la chute des feuilles par exemple.

Les fleurs en automne

 Il vous faut planter les bulbes de printemps, sans oublier d’aérer la terre avant.
Plantez également toutes les plantes de bruyères : rhododendrons, bruyères et camélias.

Divisez les plantes vivaces

Enfin, plantez les haies persistantes – pensez aux haies bocagères – ainsi que les arbres et arbustes à feuillage caduc.

Comme tous les mois, n’oubliez pas de jardiner avec la lune !




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :