Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 20 007 362
Nombre de commentaires : 86 764
Nombre d'articles : 6 780
Dernière màj le 20/11/2018
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

SAINT-HUBERT(Belgique)-Mais qui est Saint-Hubert de Liège?

 07/11/2018
Nous avons eu la chance d'aller, le 3 novembre, fêter la saint-Hubert dans la célèbre ville belge de Saint-Hubert!
Ce sera l'occasion pour nous de parler un peu de ce saint ainsi que de cette fête célébrée le 3 novembre!
 
Mais qui est Saint-Hubert?
Hubert de Liège, né à Toulouse entre 656 et 658 et décédé à Fouron-le-Comte (ou à Tervueren) le 30 mai 727, est un saint chrétien.
Il est fêté le 3 novembre en Orient, en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg, le 30 mai en France.
Avec Lambert de Maastricht, il est l'un des deux saint patrons de la ville belge de Liège.
 
Cet article servira de récapitulatif à cette balade à Saint-Hubert en Belgique!
 
-Qui est saint-Hubert (ici)

-Les participants à la fête de Saint-Hubert (voir le lien)

-Un petit tour en ville (voir le lien)

-Auberge du Prévost (voir le lien)

-Le défilé de la Saint-Hubert (voir le lien)

-La messe de la Saint-Hubert (voir le lien)

-Basilique Saint-Pierre (voir le lien)

-Le cerf crucifère (voir le lien)

-Quelques gourmandises (voir le lien)
 
Vous pouvez voir ou revoir nos balades beges en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Éléments historiques!
Hubert est issu de la haute noblesse franque.
À la mort de saint Lambert, vers 705, il fut désigné pour lui succéder à la tête du diocèse de Tongres-Maastricht.
Il établit sur les lieux de l'assassinat de son prédécesseur, à Liège, une église dédiée à Notre-Dame (base de la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert de Liège), et y transféra ses reliques.

Il est considéré pour cela par le peuple de Liège et l’Église comme le patron principal, le premier évêque et le fondateur de la ville de Liège.


Sa famille!
Sa mère s’appelait Hugberne.
Il vécut, assez librement et de façon mondaine, à la cour, au temps de la fin de la dynastie des rois mérovingiens.
Il aimait passionnément la chasse.
 
Les chroniqueurs nous disent qu'il était connu par « les folles joies de sa vie mondaine » peu édifiante, jusqu'au jour où la grâce de Dieu et les conseils de saint Lambert l'entraînèrent vers la sainteté.
 
Hubert désira, alors, devenir le disciple de saint Lambert.
Il renonça aux honneurs militaires ainsi qu’à la succession de son père.


Sa mort!
Hubert mourut de gangrène le 30 mai 727 dans sa propriété, à Fouron-le-Comte ou à Tervueren.


Culte!
Un siècle après la mort du saint, l’évêque Walcaud avec l'accord des moines de Saint-Pierre, du métropolite (archevêque) de Cologne, de l'Empereur Louis et, surtout, celui du concile d’Aix décide, en 825, de permettre aux bénédictins d’emporter avec eux le corps entier et intact d’Hubert vers Ambra et ses ruines romaines, village qui prit définitivement le nom de Saint-Hubert.
 
C’est dans ce haut lieu de chasse qu’est la forêt des Ardennes que se développa la légende du saint, qui d’évêque fut transformé en jeune seigneur chasseur.


La légende de saint-Hubert!
La légende de saint-Hubert!
 
Depuis le 15e siècle on dit que le seigneur Hubert était si passionné de chasse qu'il en oubliait ses devoirs.
 
La légende rapporte qu'il n'avait pu résister à sa passion un Vendredi saint, et n'ayant trouvé personne pour l'accompagner, était parti chasser sans aucune compagnie.
 
À cette occasion, il se trouva face à un cerf extraordinaire.
En effet, celui-ci était blanc et portait une croix lumineuse au milieu de ses bois.
Hubert se mit à pourchasser le cerf mais celui-ci parvenait toujours à le distancer sans pour autant se fatiguer.
Ce n’est qu’au bout d’un long moment que l'animal s’arrêta et qu’une voix tonna dans le ciel en s’adressant à Hubert en ces termes :
 
« Hubert ! Hubert ! Jusqu'à quand poursuivras-tu les bêtes dans les forêts? Jusqu'à quand cette vaine passion te fera-t-elle oublier le salut de ton âme? ».
Hubert, saisi d'effroi, se jeta à terre et humblement, il interrogea la vision :
« Seigneur ! Que faut-il que je fasse ? »
 
La voix reprit :
 
« Va donc auprès de Lambert, mon évêque, à Maastricht. Convertis-toi. Fais pénitence de tes péchés, ainsi qu'il te sera enseigné. Voilà ce à quoi tu dois te résoudre pour n'être point damné dans l'éternité. Je te fais confiance, afin que mon Église, en ces régions sauvages, soit par toi grandement fortifiée. »
 
Et Hubert de répondre, avec force et enthousiasme :
 
« Merci, ô Seigneur. Vous avez ma promesse.
Je ferai pénitence, puisque vous le voulez.
Je saurai en toutes choses me montrer digne de vous ! »
 
Selon une tradition locale c’est à l'emplacement de la chapelle Saint-Hubert à Tenneville que saint Hubert aurait eu cette vision du cerf portant une croix entre ses bois, une croix, appelée « Rouge-Croix » marque l'emplacement.
 
L'épisode du cerf le désigna tout naturellement comme le patron de tous les chasseurs!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :