Les blogs
du village
grainedesucre

grainedesucre

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 2 017 612
Nombre de commentaires : 16 628
Nombre d'articles : 1 420
Dernière màj le 15/04/2018
Blog créé le 24/09/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
difficile d'avoir de la régularité quand on coupe les lamelles de pommes en épaisseur...

Utilisez un coupe-rondelles pour tomates !

avantage : c'est régulier et ça va super vite !!!




Il était en piteux état... je l'ai décousu, lavé, repassé, acheté le matériel ...
c'était pour Noël 2016 (ici) !!! à peu près à la même date et pas touché depuis... 

Aujourd'hui, journée couture : ourlets de pantalons, piqûre sur une manche décousue et puis... le coussin...
bon j'avais fait le coussin intérieur quand même ;-))...

donc j'ai mesuré le large biais que j'avais acheté (ajoutez un bon morceau supplémentaire, les coins prennent des cms !)  et je l'ai plié en deux, épinglé et cousu. J'ai laissé dans le pli une largeur  un peu plus grande que le cordonnet qui va se glisser dedans...


ensuite, j'ai mis un petit morceau de scotch au bout du cordonnet et j'ai attaché une épingle à nourrice...


et j'ai glissé le cordonnet dans le biais...


j'ai ensuite épinglé le passepoil formé par le biais et le cordonnet au coussin. J'ai marqué l'angle pour bien savoir où piquer avec la machine.


J'ai entaillé le biais pour que l'angle s'ouvre et que le tissu se place bien...

j'ai utilisé le pied pour poser des fermetures éclair... et j'ai piqué en dedans de la première piqûre (près du tissu du coussin) pour que le cordonnet ne "flotte" pas dans le tissu...


voilà ! une fois le tour achevé ainsi, j'ai fait chevaucher les extrémités et fini de piquer... 
la première partie est terminée... la prochaine étape sera consacrée au dos du coussin... (souhaitons que je ne mette pas autant de temps pour continuer lol !)



pour réaliser ces effets moirés il vous faut :

- des  petits pots de peinture (non missible dans l'eau) type, imprimerie. Ici j'ai utilisé de la peinture vitrail qui ne s'enlève qu'au white spirit.
- du    papier essuie-tout
- des  petites brochettes
- du   papier glacé coupé aux dimensions que vous souhaitez
- 1     récipient peu profond mais large
- de   l'eau
- des gants jetables pour protéger vos mains...

J'avais vu cette technique lors de ma visite au salon de la reliure (ici). J'ai voulu essayer... J'ai donc choisi un petit récipient et des petits carrés de papier pour ne pas gâcher ... 

- trempez le bâtonnet dans le pot de peinture et faire goutter à plusieurs endroits sur la surface de l'eau. 
- faire de même avec les autres couleurs

- avec un autre bâtonnet, faites bouger les teintes entre elles à la surface de l'eau (il faut que la surface soit entièrement couverte par la peinture, sinon ça fait des ronds blancs (commesur le premier essai du haut).
- posez votre carré de papier à la surface, la peinture vient se poser dessus.
- retirez délicatement et mettre à sécher sur de l'essuie-tout.

essai rapidement concluant, je peux donc passer à une taille plus grande et je vais aussi faire un essai sur tissu... à suivre...

On peut ensuite utiliser ces réalisations pour de nombreux autres petits travaux manuels.



dimanche brocante... j'espère qu'il ne pleuvera pas trop !!!
en plus de l'investissement du prix de la place, je ne voulais pas dépenser trop pour "la caisse" qui ne me resservira sans doute pas.

matériel :
1 boîte alimentaire en plastique (0,75 € chez Action)
quelques verrines plastiques qui lambinaient dans l'armoire
1 feuille de papier absorbant (pour marquer les cases et faire moins de bruit !)
un peu de scotch
1 marqueur...

et voilà ma caisse est prête !





notre enfance nous a laissé des idées sur bien des choses... (moi la première !!!) 

cependant, ce sont de faux amis !!! au hasard sur internet voici une indication sur la teneur en indice glycémique de ces produits...
suivez le lien ici !!! (clic !
(la photo est issue du net)
Je ne connaissais pas le sucre complet !!??? je regarderai au magasin bio ...





jardiner avec la lune

 08/03/2017
Izabelle du blog "Le monde selon RayZab" ici !
souhaite jardiner avec la lune...

le cycle lunaire est basé sur 28 jours avec une lune plus ou moins apparente pour nous terriens en fonction de la rotation des planètes...
 
(photos issues de Clipart)


Comment s'y retrouver... voici une explication simple et efficace :
regarder la lune tout simplement et ce n'est pas une blague lol !
imaginez un trait qui relie les deux pointes du croissant de lune et se prolonge vers le bas pour forme un "P" ... vous êtes en période de Premier quartier, donc lune montante ou ascendante... les plantes seront attirées vers l'attraction lunaire et donc pousseront en hauteur (valable lors des semis et des greffes) ...
vers le bas pour former un "D"... vous êtes en période Descendante ou Décroissante (Dernier quartier) les plantes s'épaissiront et ne pousseront pas très haut (valable pour les plantes racines, pour la taille, les greffes)... 

ceci concerne les plantes de même pour vos cheveux selon que vous souhaitez qu'ils poussent (période "P") ou qu'ils épaississent (période "D")  ...

La lune influencerait notre santé, notre nervosité... et notre caractère également lol ! mais ça c'est une autre histoire...



les tiroirs à couverts sont souvent en plastique blanc. Avec le frottement des couverts, le plastique est marqué de traces noires difficiles à enlever.
J'utilise un essuie-tout demi-format que je place dans le fond de chaque compartiment. Plus de traces noires et moins de bruit quand on dépose les couverts... quand le papier noircit, il est facile de le remplacer ;-))



quand on coupe les légumes sur une planche, elle se colore. Pour qu'elle redevienne blanche, une astuce de cuisinier...
posez votre planche à plat, recouvrez-la de papier essuie-tout et humidifiez le avec le spray javelisant. Laissez une nuit puis bien rincer... elle sera comme neuve !



le charme d'Adam...

 19/08/2016
Le commentaire de Lisette sur la différence des fruits dans la nature, m'a suggéré cet article...

Il y a (disons pudiquement quelques années !) lors d'une balade découverte en forêt, un garde-forestier nous a appris à différencier le hêtre du charme...

par cette simple phrase "le charme d'Adam c'est d'être à poil" ... je vous vois déjà sourire et pourtant cette phrase m'est restée (tiens donc lol !)

ci-dessous feuille de hêtre (prise sur le net)


 



rien de mieux que ce lien (ici !)  pour que vous en sachiez comme moi un peu plus... en plus ce joli site est plein d'astuces...

« Petite balade tranquille en forêt... Et voila que vous tombez en arrêt devant un arbre en vous demandant si c’est un Charme ou un Hêtre... Question fondamentale, qui vous empêche d’aller plus avant... Personne ne vous avait appris cette petite ritournelle toute simple : "Le charme d’Adam c’est d’être à poil" ? Alors retenez bien cette phrase amusante et courez vérifier dans le bois le plus proche !

Tout d’abord, le charme d’Adam. Ah ! Il y en a qui se réjouissent déjà... En fait il s’agit de "le Charme a dents" ! Et oui... vous avez bien compris : le Charme a des dents... il s’agit encore de savoir où !
Être à poil... Bon, ça va dégénérer, alors accélérons. "Hêtre à poil" : ça fait un peu plus sérieux, non ?
Mais ses poils, il les a où, ce brave Hêtre ?

Allez, voici le secret : pour différencier le Charme et le Hêtre, il faut regarder les feuilles. Hormis un détail, elles sont très semblables.
Munissez-vous de vos yeux ou enfilez les lunettes si vous avez passé l’âge (il faut penser à tout maintenant dans les promenades !) et contemplez le bord des feuilles.
Là, c’est tout simple : pour ourler leurs feuilles, Le Charme a des dents et le Hêtre a des poils ! »

ci-dessous feuille de charme (prise sur le net)...  bon ok ce n'est pas avec ces deux photos que nous y arriverons... alors le mieux est d'aller en forêt.... voir... les feuilles !




les baies de sureau sont répandues dans toute l'Europe.  Elles sont riches en vitamines A, B et C, en potassium et peuvent s'accommoder en jus, gelée, confitures, liqueur et compotes..L  elles sont indiquées en cas d'otite et de bronchite pour éliminer le mucus... c'est un tonifiant pour les poumons contre la grippe, les rhumes... 

Attention cependant à ne pas confondre !!! 

Le sureau yèble ressemble au sureau noir Il ne s'agit pas d'un arbuste mais d'une herbacée. Ses grappes de fruits, tout comme ses fleurs  sont toujours dressées vers le ciel alors que celles du sureau noir sont pendantes vers la terre. Cette plante (le sureau yèble) est toxique.

Lisette nous en dit plus ici !!

Pour les confitures, compotes, desserts et gelées, je vous laisse faire, vous savez !

(Photos prises sur le net)


ma grand-mère préparait un jus de sureau pour mon grand-père qui souffrait facilement de problèmes pulmonaires...

pour 2 kg de baies de sureau
1/2 l d'eau
400g de sucre en poudre pour 1 litre de jus...

égrénez les baies dans un saladier puis les faire cuire avec l'eau. filtrez le mélange.
Mesurez le jus recueilli et le mélanger au sucre et faire cuire 4 minutes.. mettre en bouteilles et femer.  
On peut le boire allongé d'eau plate ou gazeuse...



Nous avons eu ce joli panier pour mettre le pain et l'habillage était usé.
J'avais une nappe à thé qui venait de ma Grand-mère paternelle et dont je ne faisais rien de particulier...
j'ai donc refait deux housses pour garnir le panier et il me reste encore du tissu pour une autre occasion...
 



j'avais mis de l'oseille à congeler et j'avais besoin d'oseille hachée dans ma recette. Avant que l'oseille ne décongèle, je l'ai mise dans un verre doseur et j'ai concassé les feuilles avec ma spatule pour avoir de tout petits morceaux...



en faisant les courses, j'ai acheté pour 1,45 € des petites boîtes bien pratiques.

çà faisait longtemps que je cherchais des petits contenants pour mettre la soupe au congélateur, sinon çà prend de la place, nous n'avons pas toujours l'envie d'une soupe à deux le même soir....

Enfin, bonheur, ces petites boîtes font 0.50 L, vont au congélateur, au micro-ondes, au lave-vaisselle (même si je n'ai pas çà peut venir...), la portion d'une petite soupe pour un soir...
sauf que ma préférence eût été pour une déco rouge mais dans ce modèle, il n'y en avait plus. Pas grave, çà ira tout à fait bien...


Et puis, ce petit "truc" que l'on enfonce dans le citron. Alors, le jus coule, puis on referme le petit clapet et le citron ne se dessèche pas !


voici ce petit ustensile quand il n'est pas dans le citron...



un peu de temps, un peu d'envie, un peu de matériel....
vous connaissez ces formes en papier mâché... 
trois heures de création + le temps de séchage....


vous choississez un motif avec la taille qui va bien... suivant votre envie.... ici j'ai modifié le modèle en supprimant des croix et en utilisant du fil doré pour le noeud...


voius choississez vos couleurs pour la broderie.....et le papier qui va le décorer....
pour cette fois ce sera papier chamaré d'un côté et petits pois de l'autre dans les tons roses...


vous découpez le papier de "dessous" un peu plus grand que la surface à recouvrir.... et vous le collez sur le fond en laissant les petits bords du haut et du bas venir coller sur le devant... puis vous couper les petits bouts que vous voyez sur la photo et qui dépassent... 
il existe de la colle spéciale papier qui ne laisse pas de trace et qui ne laisse pas de "vaguelettes" au séchage...


ensuite vous enduisez de colle, les bords de chaque côté et vous venez plaquer les bords à droite et à gauche... laissez sécher....
le séchage est important parce qu'il va "tirer" votre papier....


ensuite vous faites un "gabarit" du coeur central  sur l'envers du papier que vous mettrez au dessus.... en laissant un bord intérieur pour le rabat....


vous crantez ensuite l'intérieur de ce qui sera rabattu....


vous décalquez de la même façon un morceau de feutrine et vous le collez dans le fond pour donner du volume à la broderie....
vous appliquez votre papier du dessus en rabattant les bords avec un coton tige pour ne pas abîmer le papier et vous rentrez les bords  avec un coupe-papier pour bien coller les rebords à l'intérieur.... laissez sécher...


ensuite, vous glissez votre broderie et vous la centrez bien...

enfin, vous insérez pas la fente du dessus un morceau de ruban....

et avec de la colle forte vous fermez la fente en son milieu au dessus...

laissez sécher....

faites un noeud dans la partie supérieur du ruban et voilà votre tuto est terminé !



Dely voulait une explication pour le tricotage de ces joyeux petits singes (cliquez ici !) 

j'ai retrouvé l'explication des petits personnages "Ernest et Bart" qui, à part la tête ont la même conception...


voici en sept étapes, l'explication...

1) les fournitures et les points employés...


2) les jambes...et les bras...


3) les épaules et la tête ronde...


4) la tête allongée et les pieds...


5) le nez...


6) le pullover...


7) et enfin les oreilles....

j'avais fait ces petits personnage il y a longtemps et je ne les ai plus mais le petit pull rouge, jaune et bleu attirait bien des regards !




Christiane recherche l'explication de ce point. cliquez ici.

je l'ai retrouvé dans le livre de ma Grand mère, il s'appelle spirale à jours (page 93). Le livre indique "tricot en rond". Il faut donc utiliser une aiguille pour tricoter en rond en continu. Bien sûr si vous n'avez pas cette aiguille, c'est réalisable aussi à 5 aiguilles.

il est beau ce point ! bon tricot Christiane !
(cliquez sur la photo pour mieux lire la marche à suivre)



Je ne sais plus si on me l'a dit ou si je l'ai lu...
pour éviter d'avoir des charançons dans vos placards à nourriture :

prenez une ou deux feuilles de laurier et cassez-les légèrement en deux, puis placez-les dans l'armoire où vous conservez vos aliments, vous n'aurez pas de charançons, ils détestent l'odeur de laurier ! je mets toujours une feuille de laurier dans la boîte qui contient mon paquet de farine et je la renouvelle de temps en temps.

çà marche aussi avec l'armoire à linge où vous mettez les draps pour éviter les mites... 



je vous dis tout et sans doute connaissez vous cette présentation
le "bol" c'est ainsi que le magasin le désigne  coûte 1 euros 66 l'unité.  il a la grandeur d'un grand verre galbé.

ensuite il faut quelques petits cailloux qui ne coûtent rien

et des fleurs de bouquets ou du jardin .....


alors..... vous choisissez votre "vase" en fonction de la couleur de votre fleur, vous déposez 4 ou 5 cailloux dans le fond, un peu d'eau...
puis vous coupez la fleur en laissant 3 à 4 cm de tige et vous la posez à la surface. Un peu de lumière...et c'est une façon de ne pas perdre les fleurs cassées par le transport ou par le vent !



j'ai des restes de fil à broder et chaque fois ils se mélangent. Mon mari m'a rappelé que nos grands mères avaient des petits bobinos sur lesquels elles roulaient leurs restants de fil.
J'avais une boîte d'emballage en carton pas trop épais. Je l'ai ouverte et avec un petit pot j'ai fait des ronds. Vous pouvez tout aussi bien faire des carrés ou des rectangles.


Ensuite c'est la phase découpage


et pliage en deux. Dans le demi-cercle vous coupez une encoche en trapèze et vous fait une encoche de chaque côté pour fixer les fils.


ensuite vous dépliez et vous pouvez commencer votre rangement. Coincez le début du fil dans l'encoche et vous enroulez le fil sur votre navette. Vous fixez la fin du fil dans l'encoche la plus proche


Voilà, vous retrouverez vos fils et nuances de couleur facilement. Et quand vous entamerez un nouvel écheveau, vous pourrez noter sur le petit carton le numéro de référence et ainsi vous conserverez la même couleur pour vos travaux d'aiguille.



cette année pour le plateau de fromage ....deux ou trois clémentines de Corse avec feuillage.
vous coupez dans le sens horizontall, vous enlevez le bas et l'intérieur, vous reste un petit clocheton avec les feuilles pour le centre du plateau... quelques  grains de raisins blonds et noirs.... et le tour est joué !



qui s'y colle ?

 18/07/2012
bien sûr tout le monde sait qu'il ne faut pas verser le sel directement au-dessus de l'eau en ébullition parce que la vapeur d'eau monte dans la salière et le sel se colle.

petit truc que j'utilise depuis bien longtemps, ajoutez à votre sel quelques grains de riz. Les grains de riz vont absorber l'humidité et votre sel restera fluide. 



quand vous avez jardiné et que vous avez de la terre sous les ongles, ce n'est pas toujours facile à enlever. Prenez un petit bol, emplissez le de farine et plongez vos doigts dedans. faites les bouger puis brossez vos ongles... tout s'en va, la farine a absorbé l'humidité de la terre et la poudre ainsi transformée s'en va toute seule. Cà marche aussi avec de la semoule fine.



j'ai des torchons qui au fil du temps se percent. Si le tissu est résistant et que vous n'avez qu'un seul trou, voici ce que j'ai fait :


j'ai ébarbé le trou puis j'ai découpé dans un morceau de biais coloré (le sens du fil suivra le fil du torchon et c'est garanti grand teint !)  deux ronds un peu plus grands que le trou. Je les ai épinglés sur le tissu un dessus, un dessous et avec un pont de piqûre à la machine je les ai fixés.


puis avec le point bourdon des boutonnières, j'ai fixé les bords avec un point en faisant un rond tout autour puis 8 grands rayons de soleil (d'abord un en face de l'autre puis en quart comme pour une tarte) et enfin entre chacun d'eux pour l'équilibre des branches. vous aurez le même motif sur les deux faces.


ensuite vous faites des petits rayons entre les grands et voilà !
vous avez un joli torchon. Suivant le trou, je fais soit des soleils, des nuages, des maisons, ... au fil de mes envies !



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :